Des aides pour réhabiliter

Des aides pour réhabiliter

Une fois le diagnostic réalisé, le technicien rédige un rapport dans lequel il consigne des recommandations pour le bon fonctionnement et l'entretien, ainsi que la liste des travaux à effectuer le cas échéant. Le propriétaire dispose d'un délai de 4 ans pour procéder à ces travaux. Si le risque pour l'environnement ou la salubrité publique est élevé, ce délai peut être réduit par le maire.

Même si le délai de plusieurs années permet d'anticiper les dépenses, le coût des travaux peut parfois être conséquent. Cette page présente différentes aides pouvant être accordées aux particuliers.

  • Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH)

L'assainissement non collectif fait partie des travaux subventionnables par l'ANAH pour les résidences de plus de 15 ans, sous conditions de ressources. Le demandeur peut être propriétaire occupant, bailleur ou copropriétaire. Il peut obtenir jusqu'à 10000€. Dans tous les cas, les travaux doivent être assurés par des professionnels du bâtiment.

La délégation locale de l'ANAH à Montpellier accompagne les particuliers dans leur démarche. Dans un premier temps, il est également possible d'obtenir des renseignements auprès de l'Agence départementale d'information sur le logement (ADIL).

Plus d'informations :

L'ADIL réalise une permanence gratuite deux jours par mois à la Communauté de communes.

Site de l'ANAH : www.anah.fr/les-aides/

 

  • Éco-prêt à taux zéro (EPTZ)

Adopté en 2009, l'éco-prêt à taux zéro concerne tous les logements construits avant 1990, occupés en résidence principale. Il est attribué sans condition de ressources pour les dispositifs ne consommant pas d'énergie, dans une limite de 10000€. La durée de remboursement est de 10 ans. L'éco-prêt est attribué par les banques conventionnées sous réserve d'acceptation du dossier avant le 31 décembre 2014. Le projet technique devra être validé par le SPANC notamment. Il est à noter que le cumul entre deux éco-prêts n'est pas possible.

Plus d'informations :

Site du Ministère de l'écologie : www.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=4390

 

  • Caisse d'Allocations Familiales (CAF)

La CAF institue un prêt à l'amélioration de l'habitat pour les résidences principales. Pour cela, le propriétaire doit bénéficier d'au moins une prestation familiale. Ce prêt peut atteindre jusqu'à 80 % du montant des travaux, dans la limite de 1067€, avec un taux d'intérêt de 1%.

Plus d'informations :

Site de la CAF : www.caf.fr

 

  • Certaines caisses de retraite offrent aussi des aides pour la réhabilitation.

 

La plupart de ces aides sont cumulables.