Les mots du SPANC

Les mots du SPANC

Le SPANC au service des usagers et futurs usagers

  • Usager : tout propriétaire d'immeuble équipé d'un assainissement non collectif et / ou toute personne occupant cet immeuble à quelque titre que ce soit.

Non collectif, autonome ou individuel ...

  • Assainissement non collectif (ou autonome, ou individuel) : tout système d'assainissement effectuant la collecte, le prétraitement, l'épuration, l'infiltration ou le rejet des eaux usées domestiques des immeubles non raccordés au réseau public d'assainissement.

Note : le terme immeuble désigne les habitations et les constructions, qu'il s'agisse de maisons individuelles ou d'immeubles au sens commun du terme.

  • Assainissement semi-collectif ou regroupé: rassemblement de plusieurs immeubles sur la même installation de traitement.  Cette solution technique est adaptée pour les zones d'habitat regroupé mais sans réseau de traitement.


De quoi sont composées les eaux usées domestiques ?

  • Eaux ménagères = eaux grises : eaux usées provenant de la cuisine et de la salle de bain.
  • Eaux vannes : eaux chargées de matières liquides ou solides issues des toilettes à chasse d'eau ou de toute fosse d'aisance.


Qu'en est-il des eaux de pluie ?

Attention ! Les eaux de pluie ne doivent à aucun moment être mélangées aux eaux usées domestiques. Elles doivent être collectées à part.

Quelques éléments d'un assainissement non collectif ...

  • Fosse : élément le plus connu des dispositifs d'assainissement non collectif. Installation permettant le traitement préliminaire des eaux usées domestiques par la gravité et digestion (fonctions physiques et biologiques). Elle assure la liquéfaction des matières polluantes concentrées dans les eaux usées ainsi que la rétention des matières solides. Les eaux pluviales y sont proscrites.

On parle de fosse toutes eaux lorsque les eaux ménagères et les eaux vannes y sont mélangées. Une fosse septique ne peut recueillir que les eaux vannes seules. Les fosses septiques sont acceptées uniquement pour les réhabilitations.

  • Champ d'épandage : dispositif permettant d'assurer le traitement des eaux usées domestiques le plus fréquent en non collectif. Placé à la sortie de la fosse toutes eaux, il assure l'épuration des eaux usées par les micro-organismes du sol. Il est composé de tranchées garnies de tuyaux répartiteurs.