Qu'est-ce que le SPANC ?

Quest-ce que le SPANC ?

En Languedoc-Roussillon, chaque personne utilise 211 litres d'eau par jour. Ces différents usages génèrent des eaux usées porteuses de pollutions diverses : les eaux ménagères, de la cuisine et de la salle de bain, qui contiennent des solvants, des détergents ou encore des graisses et les eaux vannes, des toilettes, transportant des matières azotées et des germes fécaux. Il est donc primordial de veiller à leur épuration afin de ne pas compromettre la qualité du milieu.

Lorsqu'il n'existe pas de réseau d'assainissement collectif, les particuliers ont l'obligation de mettre en place une installation d'assainissement non collectif. Afin de vérifier le bon usage de ces installations autonomes, les lois sur l'eau de 1992 et 2006 imposent la mise en place d'un Service Public d'Assainissement Non Collectif, couramment appelé SPANC, sur toutes les communes. Celui-ci est un service de proximité qui agit pour la protection de l'environnement et de la santé publique.

Pour cela, un SPANC se positionne comme un interlocuteur de choix auprès des particuliers, des élus et des entreprises locales. Il conseille et accompagne  les usagers et futurs usagers dans leurs démarches, en leur apportant une information technique et/ou juridique personnalisée : accueil téléphonique ou rencontres. De plus, il assure des missions de contrôles pour les habitations existantes et de validation de projets de réhabilitation ou de construction.  Des assainissements autonomes de qualité permettront d'éviter des nuisances à court terme et de préserver l'environnement à long terme.

Un SPANC s'inscrit dans une logique de développement territorial durable : en protégeant ainsi les nappes phréatiques et les rivières, il est un outil essentiel pour notre environnement. L'assainissement des eaux usées d'aujourd'hui nous garantit une eau potable saine à l'avenir.