Le CPIE des Causses Méridionaux
Aménagement et environnement > Espaces naturels > Essentiel > Le CPIE des Causses Méridionaux

Le CPIE des Causses Méridionaux

  • 1994 : création de l'Association des Causses Méridionaux (ACM) qui a pour objectif d'assurer la sauvegarde et la mise en valeur des milieux caussenards, le développement concerté et la promotion du territoire des Causses Méridionaux.
  • 1994-1996 : la mise en oeuvre du programme Life Nature "Causses Méridionaux" a permis la création d'une dynamique forte autour de la gestion concertée et durable des causses et la mise en évidence d'une problématique commune à l'ensemble des acteurs : la fermeture des milieux.
  • 1997-1999 : ce sont plus de 700 ha qui ont été débroussaillés grâce à la participation active des agriculteurs.
  • 2001 : le premier document d'objectifs pour le site Natura 2000 Causses de Blandas et de Campestre est réalisé.
  • 2002 : l'ACM obtient le label CPIE, reconnaissance et valorisation des 8 ans de travail sur les causses. 
  • 2003 : le CPIE-ACM se structure en 3 pôles : développement territorial, éducation et sensibilisation à l'environnement et centre de ressources et d'informations sur l'agriculture et l'environnement (en complémentarité avec le centre de ressources du patrimoine de la CCL&L).

Bon nombre d'actions ont été menées ces dix dernières années, venant consolider l'organisation et les valeurs initiées depuis 1994.

en 2014, le CPIE-ACM fêtera ces 20 ans.

 

 

Le territoire d'intervention du CPIE-ACM

Objet et missions du CPIE-ACM

Cette association a pour objet général d’assurer la sauvegarde, la mise en valeur, le développement concerté et durable ainsi que la promotion des causses héraultais et gardois dénommés « Causses Méridionaux » et leurs piémonts « Lodévois » et « Gorges de la Vis et de la Virenque ».

Pour ce faire, le CPIE-ACM:

  • anime et coordonne les acteurs locaux pour la réflexion, l’identification, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’actions opérationnels.
  • veille à la bonne réalisation des programmes (cohérence des actions par rapport aux objectifs des programmes, respect des plannings de réalisation…).
  • mobilise les fonds nécessaires (Europe, Etat, collectivités…) si elle s’avère être le meilleur porteur du projet ou du programme d’actions.
  • accompagne et contribue à l’élaboration de documents d’objectifs et de plans de gestion.
  • veille, du fait de sa labellisation CPIE, à respecter de la charte nationale des CPIE.

Les thématiques sur lesquelles elle intervient sont :

  • l’agriculture
  • la forêt
  • l’environnement
  • l’éducation à l’environnement
  • l’écotourisme ou tourisme vert (animation, accompagnement et valorisation)

Le CPIE-ACM : un espace de concertation

Le Conseil d'administration est composé à parité de 3 collèges :

  • le collège des élus des collectivités membres : Communautés de communes du Pays Viganais, du Lodévois et Larzac... Conseils généraux de l'Hérault et du Gard
  • le collège des socio-professionnels : Chambres d'agriculture de l'Hérault et du Gard, OIER-SUAMME, ONF, CRPF...
  • le collège des associations : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc Roussillon CEN-LR, Fédérations des chasseurs...