Le réseau Natura 2000
Aménagement et environnement > Espaces naturels > Essentiel > Le réseau Natura 2000

Le réseau Natura 2000

lien vers le site du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Le réseau Natura 2000 a été créé en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro avec l'objectif de limiter la diminution du patrimoine naturel. En Europe, ce réseau s'est mis en place sur la base de la Directive "Oiseaux" de 1979 et de la Directive "Habitats » de 1992 visant à assurer la survie à long terme des espèces et des habitats particulièrement menacés, à forts enjeux de conservation sur le territoire européen.

Le réseau Natura 2000 rompt avec la tradition de protection stricte et figée des espaces naturels et des espèces. En effet, conserver des espèces, c'est avant tout conserver les espaces qui abritent les habitats essentiels à leur vie et à leur reproduction. C'est aussi maintenir et développer des pratiques et activités humaines favorables aux écosystèmes tout en maintenant ou développant les interactions et interdépendances entre équilibres écologiques et vie socio-économique.

Chaque Etat membre est tenu d’identifier des sites importants pour la conservation de certaines espèces rares et en danger ainsi que des types d’habitats communautaires, présents sur son territoire, en vue de leur intégration dans le réseau Natura 2000. Une fois désignés, ces sites Natura 2000 doivent être gérés de façon à garantir la survie à long terme des espèces et des habitats en faveur desquels ils ont été désignés.  La Commission européenne a laissé aux Etats membres le choix de la procédure, que ce soit pour l’identification des sites ou les modes de gestion à adopter :

En France, une démarche concertée et contractuelle

Plus d'information sur le site du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et sur le site de la DREAL Languedoc Roussillon.

Démarche et organisation pour chaque site

La démarche se déroule en trois principales étapes :

  • la localisation du site et l'inventaire des habitats et espèces sur le périmètre,
  • l'élaboration du document d'objectifs (DOCOB), plan de gestion adapté au site,
  • la mise en oeuvre du DOCOB dont les actions définies à la précédente étape.

Pour l'élaboration et la mise en oeuvre du DOCOB, un Comité de pilotage est créé par l'Etat. Il comprend les collectivités territoriales concernées et les acteurs tant institutionnels qu'associatifs ou privés selon les usages des espaces. Le Comité de pilotage désigne son Président et la structure (collectivité territoriale ou service de l'Etat) en charge de l'élaboration du DOCOB puis dans un deuxième temps, de sa mise en oeuvre.